TÉLÉCHARGER UPX TOOL

Ca fait réfléchir quand même. Votre message a été envoyé. A présent on va étudier le dump sous un éditeur hexa où l’on va découvrir des choses très intéressantes. Produits Ce service comprend, sans s’y limiter, les éléments suivants: J’avoue que j’ai un peu la flemme pour aujourd’hui. Normalement il faut regarder en C et relever le dword, celui-ci nous donne l’offset où commence le PE header. Le style Vista permet peut-être à mon application de ne pas ressembler à un windows 95 quand on la lance sur un autre ordinateur?

Nom: upx tool
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 47.36 MBytes

Copyright c Igor Pavlov: Pour les DLL Qt, il y a surement moyen de faire mieux. En fait, c’est déjà un problème purement Windowsien… Sur un système digne de ce non, Qt est installé au niveau système, il n’a pas a venir avec chaque exécutable. En effet UPX regroupe les noms des dll du programme à la suite la table des imports de l’exe packé. Pas de traduction, pas de plugin, pas d’icônes, pas d’images, pas de conversion, pas de 3D. Veuillez fournir le plus de détails possible concernant l’article , Capteur de proximité à ultrason 60 mm mm PNP NO.

UPX est très facile à unpacker manuellement afin de restituer l’exe tel qu’il l’était à l’origine. Le seul petit hic se trouvant au niveau des imports comme à l’habitude des programmes packés, mais rien de bien méchant rassurez vous.

ArcThemALL! – Download

Il n’y a pas besoin d’unpackeur générique pour UPX puisque UPX lui même fourni une option de décompression -dà ce sujet certains tools appelés upx Scrambler permettent d’empêcher cette décompression mais tout ce qui est dans ce tut sera réalisable sur des programme packé par upx et qui ont été « scramblés ». Ce tutorial vous permettra de découvrir comment fonctionne UPX et vous permettra de reconstituer l’exe original avant la compression.

C’est aussi une bonne introduction pour s’entraîner à reconstruire un exe en entier ce qui nous servira pour d’autres packers. Première constatation, on voit deux section portant les noms UPX0 et UPX1 attention ne pas se fier aux noms des sections pour identifier un packer, en effet le nom n’a pas grand intérêt et on peux très bien mettre n’importe quoi à la place, ça ne changerait rien.

Si on examine plus attentivement on remarque que ces 2 sections commencent au même offset sur le disque Roffset et que la taille de UPX0 est de 0 Rsizece qui signifie que UPX0 n’existe pas sur le disque mais seulement en mémoire.

L’entry-point se situe dans UPX1 et la table des imports actuelle dans la section. On dump la cible avec Lord-PE ou un autre process dumper en s’assurant que ces options soit cochés avant de dumper:. A présent on va étudier le dump sous un éditeur hexa où l’on va découvrir des choses très intéressantes. Si nous retrouvons le PE header d’origine après ça va être du gâteau pour reconstituer l’exe tel qu’il l’était avant la compression.

Pour le trouver, rien de plus simple, on lance une recherche hexa sur le dword qui caractérise les lettres ascii PE, représentant ce qu’on appelle le début du PE-header. Si nous trouvons plusieurs références s’assurer que la suite ressemble à un PE-header valide. tlol

Comment supprimer UPX

J’estime que vous avez un minimum de connaissances sur le PE ou sinon je vous invite à lire une doc afin de mieux comprendre comment se repérer dans le PE.

Dans ce PE est contenu toutes les informations sur la structure de l’exe original. Ce qui nous intéresse le plus c’est la table des sections qui nous montre comment étaient structurées les sections avec leur offset et taille d’origine.

  TÉLÉCHARGER DRIVER CAM PHILIPS SPC210NC/00 GRATUITEMENT

Pour retrouver la table des sections, il faut partir de l’offset du PE qui nous servira de base:. Ici, pour l’OptionalHeaderSize on lit: E qui se traduit en 00E0. Ici c’est facile de trouver le début de cette table visuellementpuisqu’il suffit de regarder les noms des sections et de prendre comme base le début du nom de la 1ere section « .

Mais je vous ai donné la méthode au cas où les noms des sections soient vides. Examinons cette table des sections maintenant où j’ai colorié de couleur différente chaque section:. La taille de cette structure est de 28h bytes. En relevant les valeurs de chaque sections on peut dresser la table des sections tels que:.

On va pour reconstruire l’exe original d’après ce format en respectant les colonnes Roffset et Rsize. Sous hex WorkShop on créer un nouveau fichier, celui-ci est vierge et on va y insérer tous les éléments de notre exe. On ouvre aussi le dump où on l’on ira découper nos morceaux. Cette 1ere partie est en gros l’en-tête d’un exe toute la partie avant le repère PE. Celui du Dump fera très bien l’affaire. Normalement il faut regarder en C et relever le dword, celui-ci nous donne l’offset où commence le PE header.

Ici c’est en D8. Le PE original du programme. La partie qu’on a trouvée tout à l’heure, qui donne toutes les infos sur l’exe, et qui s’étend jusqu’à la fin de la table des sections.

On copie ce bloc et on le colle à la suite dans le nouveau fichier. A présent on à l’en-tête et le PE entièrement reconstitués, il ne nous reste qu’à assembler les différentes sections. On sait que la première section « .

upx tool

Sous Hex Workshop on se place à la fin de notre nouveau fichier on clique droit et on fais Insert on met une valeur D90h rempli avec 00 en hex byte, puis OK. On se place dans le dump et on découpe nos sections selon notre table des sections, il suffit de copier les blocs suivants et de les coller dans le nouveau fichier les un à la suite des autres. On se place au début de la section et on sélectionne un block correspondant à sa taille.

Une fois cela fait, sauvegarder le tout sous un nom genre rebuild. Mais on peut déjà désassembler l’exe sous wdasm et obtenir le code et les datas.

upx tool

On peut aussi l’ouvrir avec un éditeur de PE afin de l’examiner plus amplement. Passons à la partie la plus délicate de ce tutorial car jusque là, ce gool que du découpage. En effet il nous faut reconstruire les imports car si UPX n’a toool touché aux autres sections, on ne peut pas en dire autant de la section qui concerne les import à savoir ici. Si nous Examinons uxp notre exe reconstruit ce que nous avons dans cette section on pourra voir 2 parties bien tolo.

En bleu, topl les tableaux des IAT Import Address Table pointés par les membres FirstThunk de la table des imports et reconnaissables avec les adresses des fonctions comme: Le nombre d’élément d’un tableau détermine le nombre de fonctions importées par DLL.

Pour trouver les noms des fonctions il faut retourner dans le dump et on les trouvera qui débutent très clairement à l’offset: On remarque au passage qu’il n’y a pas les noms des DLL alors qu’habituellement ceux ci toool trouvent mêlés.

Pour trouver les noms des DLL il suffit de ux dans le dump à l’adresse toil l’import-table En effet UPX regroupe les noms des dll du programme à la suite la table des imports de l’exe packé. Ici on voit qu’il ‘y a 2 dll importées: On retient ces 2 noms que nous ajouterons à notre exe reconstruit. Quand à la table des imports original du programme, il va falloir la construire nous même car celle-ci est introuvable dans le dump. Si on ouvre avec un éditeur de PE notre exe reconstruit on verra que la table des imports devait normalement se trouver à l’offset et de taille 3C.

  TÉLÉCHARGER ZOUHAIR BAHAOUI TIW TIW

Très bien, nous la reconstruirons à cet endroit. On ouvre notre exe reconstruit on va à l’offset et on laisse une place de 3C.

A la suite on va écrire le nom des 2 DLL importés, dans la partie Ascii de notre éditeur. En n’oubliant pas de terminer le nom de chaque DLL par un byte On retourne dans le dump à l’offset début des noms des fonctions oublier pas l’index avant le nom d’une fonction, c’est pour ça qu’on ne commence pas directement sur le nom de la première fonction mais 1 word plutôt On sélectionne tout le bloc qui contient des noms de fonction et on Copie on regarde la taille de ce bloc en même temps et dans ipx reconstruit, à la suite des nom de DLL après le byte 00 marquant le fin de nom de la dllon sélectionne un bloc égal à la taille du bloc que nous tkol de copier et on le supprime.

Ensuite on colle celui du dump à la place. Retournons à l’offset de la table des imports et écrivons notre table. Pour cela il nous faut toil 2 éléments nécessaires que sont les offsets des noms des DLL et les offset des 2 tableaux IAT relevés un peu plus tôt:.

Comment savoir à quelle DLL appartiennent les tableaux? Il suffit de prendre le nom d’une fonction dans celles listés et de regarder avec une doc à quelle DLL elle appartient le MSDN ou win L’adresse obtenue est forcement dans l’un des tableaux d’IAT de notre exe, il suffit de faire une recherche hexa sur cette adresse et nous tomberont dans le tableau correspondant à la DLL.

Je vous ai facilité les chose upd un petit tools que j’ai codé pour ça que vous pourrez trouver dans les fichiers joins à ce tutorial. Pour s’en servir, il suffit d’entrer un nom de DLL et un nom de fonction et le programme nous retournera son adresse.

On se place à l’offset de notre table des import en et on écrit rool table ce qui donne vu sous un éditeur hexa:. Voila notre job est presque fini, il faut juste corriger les IAT pour pointer non pas vers les adresses des fonctions en mémoire mais vers le nom des fonctions dans notre fichier.

Notre section des import est à présent valide et nous pouvons désassembler l’exe sous wdasm en obtenant les imports, les datas et le code, Par contre si on upz de lancer l’exe il ne se passe rien, il nous reste un dernier point à corriger: Notre dump a bien dumpé les ressources mais l’index qui permet au programme d’identifier les ressources est manquant. On retourne dans le dump on regarde à quelle offset se situe les ressources avec un éditeur de PE et on relève dans le PE directory info:.

Maintenant notre exe se lance bien et est entièrement reconstruit quasiment comme à son origine.